Gestion - Créer votre Blog - Prochain Blog

Adieu Canada! L'union Nord-Américaine sera ratifiée dans un mois.

lundi 23 juillet 2007 à 21h13:36 GMT -4.00
Par Dany Quirion [Le 20 juillet 2007]

Dans seulement un mois, soit le 20 août, le président le plus puissant au monde va arriver à Montebello au Québec, pour une conférence de deux jours. Le président Georges W. Bush va être en réunion avec Stephen Harper et leur contrepartie mexicaine, Felipe Calderon. Jusqu'ici, le silence des médias canadiens et étasuniens est assourdissant.

Adieu Canada! L'union Nord-Américaine sera ratifiée dans un mois.
Parlez-en dans la rue et 90% des gens ne connaîtront rien au sujet de cette conférence à venir et si par miracle ils le savent, ils ne connaîtront pas l'objet de cette conférence […]

Le but de cette prochaine conférence est de ratifier cet accord de Partenariat de Sécurité et de Prospérité de l'Amérique du Nord, qui a été lancée à l'initiative de Bush, Martin et Fox en 2005 à Waco au Texas. Essentiellement, ce prétendu « partenariat » engendrera ce que les politiciens appellent « l'intégration continentale » - nouvelle expression pour l'Union Nord-Américaine - et fondamentalement une harmonisation de centaines de règlements, de politiques et de lois. 

Ces trois premiers paragraphes sont une traduction partielle d'un article rédigé par Kevin Parkinson et publié sur le site Global Research. Toujours sur le même site, le professeur Michel Chossudovsky édite à nouveau un article de sa main sur ce sujet. Il y ajoute une introduction dans laquelle il confirme l'objet de cette prochaine conférence et il y explique les impacts d'une telle entente sur la souveraineté nationale, la souveraineté monétaire et même militaire. Voici un aperçu :

La ratification de l'accord de Partenariat de Sécurité et de Prospérité de l'Amérique du Nord qui répond aux intérêts des puissantes corporations, fait partie de l'ordre du jour du prochain sommet qui se tiendra le 20 août à Montebello au Québec, préparant de ce fait le terrain vers la formation de l'Union Nord-Américaine.

Ce qui est en jeu est l'annexion de facto où le Canada et le Mexique cesseraient de fonctionner comme nations souveraines, reléguées au statut de protectorats des États-Unis. De même, le dollar US serait imposé comme devise nord-américaine (sous la nouvelle dénomination de « Améro ») avec les pouvoirs monétaires conférés au système de la Réserve Fédérale des États-Unis.

Le gouvernement conservateur à Ottawa a non seulement embrassé le Partenariat de Sécurité et de Prospérité de l'Amérique du Nord, mais il soutient également activement l'ordre du jour des guerres US, son ordre du jour de sécurité nationale et sa « guerre mondiale contre le terrorisme ».

D'ailleurs, l'intégration binational dans les secteurs du Homeland Security, de la justice, de l'application des lois, de l'immigration, dans le maintien de l'ordre de la frontière US-Canada, pour ne pas mentionner la législation anti-terroriste, impliquerait l'acceptation pari passu de l'état policier commandité par les États-Unis, ses politiques racistes, son « profilage ethnique » dirigé contre les musulmans, l'arrestation arbitraire des activistes anti-guerres. Fin de l'extrait.

Et finalement dans un communiqué et avis de presse publié par le Parti Action Canadienne, Yves Lafontaine compile plusieurs informations dont voici un extrait :

Le Council of Foreign Relations (CFR) qui conseille l'administration Bush demande que le Canada soit « effacé » d'ici 2010. Le Québec, tel qu'il existe aujourd'hui, par rapport à son code civil et autres protections de la culture francophone, doit aussi subir une « transformation » d'ici 2010 sous le contrôle Anglo-Américain. On nous fait rapport que le gouvernement de Stephen Harper a confirmé ce terme « effacé » à Cancun au Mexique selon les provisions secondaires du Partenariat Sécurité Prospérité nord-américain (PSP). Il est remarquable qu'aucun « séparatiste » ni aucun « fédéraliste » dans les élections en cours au Québec n'ait cherché à parler de la destruction imminente du tissu social et culturel du Québec sous la coupe d'un plan Anglo-Américain.

Le Dr. Robert A. Pastor, vice-président d'un comité permanent au Council on Foreign Relations (CFR) se régale d'avance de la conquête des ressources canadiennes tels que le pétrole, l'eau potable et l'énergie hydroélectrique au Québec par les grandes entreprises U.S. liées à l'administration Bush.

Effectivement « pendant tout ce temps ‘Nous le peuple' sommes maintenus en dehors du processus jusqu'à ce que Lou Dobbs de CNN révèle les plans du CFR » dit le Dr.Daneen G. Peterson. L'objectif derrière l'effacement du Canada a été formellement annoncé par M. Pastor qui est apparemment le président des néo-conservateurs U.S. pour l'Union nord-américaine (UNA).

Effectivement le Dr. Pastor a bien été enregistré sur vidéo devant un groupe lié au congrès des U.S disant continuer le processus d'effacement du Canada d'ici 2010. M. Pastor prévoit qu'avec l'effacement du Canada et la destruction correspondante des U.S.A. et du Mexique, va émerger une nouvelle Amérique du Nord sous le contrôle des « sages » comme lui-même, issus du complexe politico-militaro-industriel. Fin de l'extrait.

Une manifestation s'organise pour le 20 août, à Montebello (entre Montréal et Ottawa). Consultez les renseignements ICI

Image: Drapeau hypothétique de l'Union Nord-Américaine.
Source de l'image

Voici les adresses URL des articles consultés :

Anglais  Français

Dany Quirion pour Alter Info
© Copyright Dany Quirion, Alter Info, 2007

jeudi 02 août 2007Modifié le

Rédacteur: Hiram
0 Commentaire [Lire] [Écrire] [Partager]


Partager ce billet :

[Lien] [Forum] [HTML] :

Écrire un commentaire
CAPTCHA Image   Reload Image
Entrer le Code*:

 Gestion du Blog Conçu par : DynamiqueGestion